Accueil   >   Actualités & Agenda   >   Actualités : Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande un soutien particulier à la recherche en psychiatrie

Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande un soutien particulier à la recherche en psychiatrie

11 mai 2016

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommande notamment de soutenir "particulièrement" la recherche en psychiatrie "sous tous ses aspects" dans son rapport d'évaluation du Plan psychiatrie et santé mentale 2011-15, publié le 2 mai 2016.

Il formule cinq recommandations en matière de recherche :

  • Développer la recherche participative en santé mentale et en psychiatrie en intégrant les personnes vivant avec un trouble psychique dans les équipes de recherche et dans les instances de régulation des appels d'offres.
  • Soutenir très largement les étudiants des diverses disciplines intéressés par la santé mentale, y compris les sciences humaines, par des bourses leur permettant d'acquérir un diplôme universitaire (master, doctorat) en France ou dans un autre pays.
  • Créer des filières recherche dans les disciplines dites "paramédicales" (infirmiers, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, travailleurs sociaux) et les diplômes qui les accompagnent.
  • Favoriser le domaine de la recherche évaluative et les recherches sur le fonctionnement du système de soins en facilitant l'accès et l'usage des bases de données médico-administratives et en soutenant les efforts de la mission recherche de la direction recherche études évaluation statistiques (Drees) et de l'Institut de recherche en santé publique (Iresp) dans les appels à projets sur ces thèmes.
  • Pérenniser un dispositif de recherche en épidémiologie psychiatrique et clinique utilisant des instruments diagnostics standardisés: cohortes en population générale, cohortes de patients, études transversales régulières sur des échantillons représentatifs de la population adulte et infanto-juvénile, enquêtes régulières auprès de populations spécifiques (les détenus, les SDF).

Pour consulter le rapport d'évaluation, cliquez ICI.